Porte d’entrée

Sur la pointe des pieds,
la traversée de mon jardin secret.
En détours et contours,
En couleurs mélangées, ourlet d’oranger
Il sent bon le jasmin et l’églantier.
Il s’y trouve cachée la clé
D’une porte centrée, emmurée si illuminée,
Qu’elle pourrait m’aveugler.